Cruzille en Saône et Loire

  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire
  • Cruzille en Saône et Loire

Accueil du site > Pages Annexes > Des nouvelles du verger de Cruzille patrimoine

Des nouvelles du verger de Cruzille patrimoine

Selon les dires d’Alain Chiodini et nos impressions :

  • les 8 pommiers sont en forme : ça se voit ils se dressent fiers, grands, vigoureux, avec de nombreux bourgeons à fruits, il faut dire que ce n’est pas la récolte 2015 qui risque de les avoir fatigués puisqu’elle s’était réduite à zéro ! 
  • les 3 poiriers sont dans une bonne forme : même le moins vigoureux à l’est (poire Larue) semble avoir repris un peu de poil de la bête , et les 2 autres ont de nombreux bourgeons à fruits : on peut donc espérer récolter nos premières poires cette année.

Quand à notre petit dernier, le prunier Reine-Claude Chambourcy (comme sa commune d’origine pas comme le yaourt) il est finalement bien dru, et nous donne de bons espoirs.
Tous les fruitiers ont été badigeonnés par mes soins avec un mélange argile et bouse comme chaque année.

Verger 2 L’un des pommiers, le plus à l’ouest de la rangée du milieu (belle fille de salin) présente un certain nombre de trous (je vous mets une photo) , a priori faits par des piverts. L’arbre a l’air pour autant en assez bonne santé, on ne va donc pas s’affoler et il vaut mieux se dire que, du coup, on pourra peut être apercevoir au verger un de ces jours ce magnifique oiseau haut en couleurs ! 

 

Verger 3

Verger 4

Verger 5

Verger 8

Merci à Alain pour son aide précieuse.
Il ne reste maintenant qu’à espérer que les gelées tardives ne viendront pas au mauvais moment saisir les fleurs de nos arbres.
"Vous savez maintenant, y-a pu d’saisons !"

Claire Cornillon



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF